Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : contes-et-merveilles.com
  • contes-et-merveilles.com
  • : contes-et-merveilles "J'ai des merveilles à vous dire" ! Jean-Pierre MATHIAS, conteur professionnel de haute Bretagne Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
  • Contact

Profil

  • contes-et-merveilles.com
  • J'ai des merveilles à vous dire !
Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
Conteur professionnel de haute Bretagne
  • J'ai des merveilles à vous dire ! Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/ Conteur professionnel de haute Bretagne

Recherche

Pages

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 22:24

traversées contées entre le Mont Saint-Michel et Tombelaine
avec la complicité de 2 guides complémentaires :
Jean-Yves QUEMENER : guide initiateur nature authentique, né au "pays montois", il est familier et passionné des eaux, sables, grands espaces, oiseaux, poissons, et autres animaux marins
Jean-Pierre MATHIAS : conteur professionnel amoureux des contes populaires et mythologies locales depuis plus de 30 ans, fils de paysans du Pays de Dol en Bretagne voisine
... plus de 100 années d'expériences de vie à eux deux, "et la pêche avec ça !" ... longtemps après vous en rêverez encore... => réservez sans attendre qu'il soit trop tard !

  • Samedi 09 Mai 2009 ...départ 14 heures (et NON pas 11 h comme initialement annoncé)
  • Dimanche 31 Mai 2009 départ 15 heures
  • Dimanche 21 juin 2009 départ 10 heures
  • Lundi 13 Juillet 2009.. départ 14 heures 30
  • Samedi 25 Juillet 2009   départ 14H45 ( semaine des randonneurs-conteurs) venez écouter et participer.
  • Jeudi 20 Août 2009 ....départ 14 heures
  • Dimanche 20 Septembre 2009 départ 14 heures.

Nature et Baie, Jean-Yves QUEMENER quemener.jy@orange.fr 06.86.90.95.01
Contes et Merveilles, jeanpierremathias@contes-et-merveilles.com 02.99.42.89.39
https://docs.google.com/Doc?id=dfwqt26k_116rg54g7hs&hl=fr

départ de la porte de l'Avancée, boucle en passant par Tombelaine : 8 km

18 € par personne (gratuité /enfants de moins de 8 ans)
scolaires : nous contacter
inscriptions individuelles et/ou par groupes
minimum : 35
maximum : 55
nous nous réservons le droit d'annuler lorsque le nombre d'inscrits n'est pas suffisant
Possibles programmations complémentaires "à la demande" de groupes constitués

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans archives
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 22:22
Un petit tour parmi "d'autres façons de vivre l'oralité" : quelques traditions orales [y compris la langue comme vecteur] perçues par l'UNESCO comme emblématiques de cet aspect du Patrimoine Culturel Immatériel mondialhttp://www.unesco.org/culture/ich/index.php?lg=FR&pg=53
Dernière mise à jour : 2007-10-16 18:33:27
Vers une définition…
Le domaine des traditions et expressions orales inclut une très grande variété de formes : proverbes, énigmes, contes, comptines, légendes, mythes, chants et poèmes épiques, incantations, prières, psalmodies, chants, représentations théâtrales, etc. Elles transmettent un savoir, des valeurs et une mémoire collective et jouent un rôle clé dans le dynamisme culturel ; nombre d’entre elles ont de tout temps constitué une distraction populaire. Bien que la langue soit un élément essentiel du patrimoine culturel immatériel de nombreuses communautés, elle ne figure pas en tant que telle au nombre des éléments dont la Convention de 2003 assure la promotion. Elle doit néanmoins être sauvegardée en tant que vecteur du PCI.
Certaines formes d’expression sont courantes et peuvent être utilisées par l’ensemble de la communauté; d’autres sont pratiquées par des groupes restreints, par exemple uniquement par les femmes. Dans de nombreuses sociétés, les manifestations relevant des traditions orales sont le fait d’artistes professionnels souvent tenus en haute estime car ils sont considérés comme les gardiens des mémoires collectives. On trouve des artistes professionnels dans toutes les régions. Les griots ou djelis d’Afrique sont bien connus ; on sait moins que des pays comme l’Allemagne ou les États Unis par exemple comptent actuellement des centaines de conteurs professionnels.
Les traditions et expressions orales sont le plus souvent transmises de bouche à oreille, ce qui entraine généralement des modifications plus ou moins importantes. Leur représentation fait recours à la combinaison - variable selon le genre, le contexte et l’artiste - d’imitation, d’improvisation et de création. Cette association rend les traditions et expressions orales particulièrement dynamiques et attrayantes mais parfois aussi fragiles, leur survie dépendant d’une chaine de transmission ininterrompue. [...]
Voir également le Programme des « langues en danger » [http://unesdoc.unesco.org/images/0014/001471/147185f.pdf] et une Revue des activités en cours portant sur les langues et le multilinguisme, 2006-2007 [http://www.unesco.org/culture/ich/doc/src/00183-FR.pdf] http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?pg=00136
Quelques exemples
Ces exemples sont choisis parmi les 90 chefs-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité proclamés en 2001, 2003 et 2005.
L’Olonkho, épopée héroïque iakoute (Fédération de Russie), rend compte des croyances et coutumes, des pratiques chamaniques, de l’histoire orale et des valeurs iakoutes. L’« Olonkhosoute », ou narrateur, doit exceller dans l’interprétation, le chant, l’éloquence et l’improvisation poétique. Comme pour la plupart des traditions orales, il existe de multiples versions de l’Olonkho, la plus longue étant composée de 15 000 vers. http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?cp=RU&topic=mp#74
La Hikaye palestinienne est racontée par des femmes à d’autres femmes et aux enfants et propose souvent une critique de la société du point de vue des femmes. Les Palestiniennes de plus de 70 ans sont presque toutes des conteuses de Hikaye et ce sont principalement elles qui perpétuent cette tradition. Cependant, il n’est pas rare que des filles et des garçons se racontent ces récits pour s’entraîner ou simplement pour le plaisir. http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?cp=PS&topic=mp#65Les récits chantés Hudhud des Ifugao (Philippines) sont déclamés au moment des semailles, de la récolte du riz et des veillées funèbres. Une récitation complète, qui s’étend sur plusieurs jours, est généralement dirigée par une femme âgée qui fait fonction d’historienne et de prédicatrice de la communauté. http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?cp=PH&topic=mp#67
Une viabilité menacée
Comme d’autres formes de PCI, les traditions orales sont menacées par des phénomènes de la vie moderne tels que l’urbanisation rapide, les migrations massives, l’industrialisation et les changements touchant l’environnement. Cependant, l’omniprésence des médias modernes - livres, périodiques, radio, télévision et Internet - peut avoir un impact à la fois positif et négatif sur le processus de transmission orale. Le problème tient en particulier à l’élargissement de leur aire d’influence (parfois mondiale, comme avec l’Internet) et à la rapidité de leur expansion. Ce sont souvent les moments de loisirs que l’on consacre aux traditions et expressions orales et, ces moments étant de plus en plus remplis par d’autres moyens et produits médiatiques, l’espace temporel restant disponible pour l’expression orale diminue. Ainsi, les poèmes épiques qui étaient autrefois récités pendant des jours risquent d’être écourtés et ne durer que quelques heures ; les chants nuptiaux, jadis préliminaires obligés au mariage, peuvent être remplacés par des CD ou des fichiers musicaux numériques. La prospérité socioéconomique risque de s’accompagner de la déstructuration des familles élargies regroupant plusieurs générations, et la télévision de remplacer les grands-parents comme baby-sitters des enfants.
Quelques pratiques de sauvegarde
L’aspect le plus important de la sauvegarde des traditions et expressions orales est la préservation de leur fonction sociale, de leur rôle dans la vie quotidienne ou lors d’évènements festifs ainsi que du caractère interpersonnel de leur transmission. Cela peut passer par la multiplication des possibilités offertes aux anciens de raconter des contes et légendes aux jeunes à la maison ou dans les écoles, ou par la promotion des fêtes et évènements traditionnels lors desquels les traditions et expressions orales sont représentées. La sauvegarde de ce patrimoine peut également consister en un renforcement de l’apprentissage formel, lorsqu’il s’avère nécessaire pour maitriser une forme d’expression telle que la poésie épique, ou encore la création de nouveaux contextes, comme des festivals de récits oraux dans lesquels la créativité traditionnelle pourrait se manifester autrement. Dans l’esprit de la Convention de 2003, les mesures de sauvegarde devraient porter sur les traditions et expressions orales en tant que processus plutôt qu’en tant que produits.
Le Hudhud, récits chantés des Ifugao
Afin de sauvegarder l’art des Akyn, six ateliers ont été mis en place dans différentes régions du Kirghizistan où des conteurs épiques reconnus, les Akyn, transmettent leur savoir et leur savoir faire à des groupes de jeunes élèves qui se préparent à devenir dans quelques années des Akyn modernes. Les enseignants utilisent du matériel audiovisuel, des enregistrements et des textes, mais la principale méthode de transmission reste essentiellement interpersonnelle et traditionnelle.
Les communautés, les chercheurs et les institutions ont également la possibilité d’utiliser les nouvelles technologies de l’information afin de participer à la sauvegarde des traditions orales dans toute leur richesse, y compris les variations textuelles et les différents styles d’interprétation. L’ère numérique offre la possibilité sans précédent de conserver la trace d’éléments significatifs tels que l’intonation et un nombre bien plus grand de variantes, mais également de l’interaction entre les artistes et le public ainsi que d’aspects non verbaux tels que les gestes et les mimiques. La sauvegarde par le recueil d’informations et la documentation a pour corolaire le devoir de diffuser le patrimoine ainsi rassemblé par des technologies et moyens de diffusion adaptés, afin que les médias et les technologies de l’information contribuent au renforcement des traditions et expressions orales plutôt qu’à leur déclin. http://www.unesco.org/culture/ich/index.php?cp=KG&topic=mp#49

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans genres de récits
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 22:17
Albert POULAIN est invité par la Maison des Cultures du Monde, à Paris, dans le cadre du FESTIVAL DE L'IMAGINAIRE 2009.
Je reprends ici un extrait de la présentation qu'en donne Françoise Gründ :
"Voilà bien un demi-siècle qu’il court la lande, à la recherche d’histoires, de récits et de légendes, mais aussi de chants... Passant la tête dans les maisons, il sourit à la femme qui repasse le linge, ou donne un coup de main au mari qui cueille les pommes.
Il n’interprète que ce qu’il a collecté, dans le même esprit que celui des gens dont il détient le savoir. À la manière d’un conteur africain, il aime à citer ses sources.
Plus de deux cents contes, plus de mille cinq cents chants et refrains passent dans sa mémoire qui ne cesse de s’enrichir.
Il entame une chanson de sa voix déliée, forte, mais pleine d’émotion, grâce à un léger vibrato de terroir. Et puis le voilà qui s’anime en contant. Il tourne ses bras devenus moulins et lance dans des cheminées imaginaires, des barils de cidre, des vaches, des tonneaux de pièces d’or. Il coupe un nez, plante une queue fourchue au milieu d’un visage et joue les sculpteurs des chapiteaux de vent."
Les
Samedi 21 mars à 20h30,
et Dimanche 22 mars à 17h


101 boulevard Raspail
75006 Paris
Métro Saint-Placide ou Notre-Dame-des-Champs
Toutes précisions ici : http://www.mcm.asso.fr/site02/festival/fi2009_france_contes.htm

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans archives
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:57
Sous ce titre, j'ai commis un article dans le cadre d'un dossier spécial de la revue "Musique Bretonne" N° 209, juillet-aout 2008 (promue par Dastum, cette revue relate l'actualité du patrimoine oral de Bretagne)...
Voici un petit aperçu des thèmes évoqués au long de ce rapide survol qui permet de se faire une idée de la nouvelle dynamique créée autour des “arts de la parole”, au sein de laquelle cohabitent diverses approches et esthétiques :
Il se faufile confidentiellement au domicile
Il retrouve aussi les voies de la convivialité
Il s'affiche en festivals et autres "scènes"
Des artistes et autres inventeurs le présentent sous des formes inédites
Un réel public populaire se passionne à l'occasion pour les blagues et histoires drôles
De nombreuses associations s'y consacrent, elles foisonnent !
Tout cela passe par des conteuses et des conteurs... très divers
Des courants de pensée, différentes orientations esthétiques s'expriment, mais se confrontent peu, voire s'ignorent...

Un dossier de près de 20 pages, auxquel ont également contribué
Nicole BELMONT : Le conte de transmission orale, "Bien dire, tout de rang"
Vincent MOREL : Contes populaires, les collectes en Bretagne, hier et aujourd'hui...
Henri LE NAOU : Conteur de tradition, un rôle à jouer dans la transmission
Jean-François PICAUT : Faire étudier des contes de tradition orale, une expérience en classe de sixième
Pierre LAFFORGUE : L'atelier conte thérapeutique, le travail soignant autour de la narration de contes traditionnels

Plus d'hésitation, lisez !
Abonnement, renseignements... => www.dastum.net
anna@dastum.net
Musique Bretonne, Editions Dastum, 16 rue de la santé, 35000 Rennes
Tel 02 99 30 91 00
Fax 02 99 30 91 11
http://www.dastum.net/Rubrique/Mb/index.php?RUB=MB
cordialement, Jean-Pierre MATHIAS, conteur professionnel de Haute-Bretagne

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans publications
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:55

Je suis le concepteur et "driver" de cet "outil naturel" pour les contextes aléatoires et autres "déambulations" : fêtes populaires, animations de rues, forums des associations, comices agricoles, ...

L'expérience a prouvé son efficacité : la curiosité qu'il provoque constitue le moyen infaillible qui me donne l'occasion de démarrer la contée devant un minimum de "public fixé", lequel s'accroit au fil du conte, à moins que ce ne soit une chanson qui fut mise en voix, voire une devinaille ! ...

Sa conception étant exclusive, je ne puis vous en dire beaucoup plus !!!

ordinateuraconte

c'est quoi l' "Ordin@teuRàconte" ?

Mon "Ordin@teuRàconte" consiste essentiellement en un vieux tableau d'enfant à 3 pattes sur lequel il est écrit en grand "Ordin@teuRàconte" !...
et qui est doté de 2 poches, dont une dans laquelle les curieux(ses) (et il n'en manque pas !) vont piocher une petite fiche au hasard, sur laquelle est notamment inscrit le titre d'un conte, ou d'une blague, ou une devinette, ou une chansonnette, ... Il suffit que je pré-sélectionne des "dits" en relation avec la thématique de la fête (j'en ai assez pour faire face pendant quelques heures), et le tour est joué : quand quelq'un/e extrait une fiche "ça me déclenche la parole et je conte !" ...

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans arts de la rue
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:53
Après les présentations, échanges sur les attentes des unes et des autres, j'ai transmis un conte, et chacune est repartie avec un, voire plusieurs textes que j'avais imprimés... au cas où elles seraient en manque de répertoire !

A part moi, le groupe est constitué exclusivement de femmes ; cependant il se pourrait qu'un homme nous rejoigne en janvier 2009 !

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans formations & initiations
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:50

Journée d'étude, le 16 juin 2009, à la Maison de la Recherche de la Sorbonne, Paris.
On y parlera de conte, de mythe, de légende urbaine ou de légende tout court, et même de dessins animés !
Parmi un copieux programme de 11 communications, on relève notamment :

  • Lise Gruel-Apert, traductrice des contes d'Afanassiev aux éditions Maisonneuve & Larose : « Vladimir Propp et les structures des contes »,
  • Natacha Rimasson-Fertin, traductrice des frères Grimm chez Corti : « Entre satire et volonté didactique : paradis et enfer dans les contes facétieux et religieux chez les frères Grimm et Afanassiev »,
  • Fabienne Raphoz des mêmes éditions Corti : « Oiseaux des contes ou contes d'oiseaux ? Un animal singulier dans une classification internationale »,
  • Aurore Van De Winkel (Université catholique de Louvain) : « Les légendes urbaines : entre transgénéricité et pluri-efficacité »

Cette journée s’adresse en priorité aux doctorants et aux jeunes docteurs.
Compléments d'infos ici : link

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans genres de récits
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:47

Tout LE TRESOR DES CONTES, dû à l'Auvergnat Henri Pourrat, totalisant 943 histoires, vient d'être réédité chez Omnibus en seulement 2 tomes (t. 1 = 1 344 pages, t.2 = 1 600 pages) ; il fut initialement publié, entre 1948 et 1962, en 13 volumes ...Deux adresses internet sur ce collecteur-écrivain : link   link

Dans "Le savoir et la saveur : Henri Pourrat et Le trésor des contes", Gallimard, 1991, Bernadette Bricout, chercheur au CNRS, a réhabilité cette œuvre.
Voici la présentation de l'éditeur : "l'importance de cette œuvre et des questions qui la traversent a été longtemps méconnue. Il apparaît à l'évidence que l'immense collecte d'Henri Pourrat, dont presque rien ne fut publié du vivant de l'auteur, constitue un document exceptionnel sur la mémoire populaire. Elle est le fait d'un homme enraciné dans la terre qu'il explore, dans une culture orale dont il s'imprègne. L'enquête ethnographique par lui menée pendant près d'un demi-siècle en pays livradois s'y double d'une quête qui lui donne unité et sens. La présente étude des textes du Trésor, recueil dont l'architecture obéit à une progression méditée, ouvre aux chercheurs comme aux amateurs de nouveaux et passionnants chemins de lecture. Elle s'attache à retrouver, jusque dans les contes les plus connus de notre répertoire, l'inscription en creux de gestes disparus, liés tout autant à la mémoire collective qu'à l'équation individuelle d'un écrivain qui réclama toujours pour lui-même, avec un génie obstiné, la liberté des simples, celle que l'on accorde aux conteurs populaires."

De nombreuses initiatives sont programmées en cette année anniversaire de sa mort survenue il y a 50 ans, tant en en Auvergne, qu'à Lyon et Paris, et à l'étranger : link

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans publications
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:19
Jeudi 26 Mars 2009, Le Théranga, 20 rue des Dames, 75017 Paris
métro: Place de Clichy - Tout public
20h
La veillée sera belle ; les contes et autres ritournelles jailliront selon nos humeurs et envies partagées.
Amateur de "cont'redit" depuis 30 ans déjà, je viens enfin partager ma profonde imprégnation traditionnelle à Paris, qu'on se le dise !
Entrée libre, sortie "au chapeau" !
Le Théranga est un bar à palabre, salon de thé, restau, galerie, où règne l'ambiance du Sénégal, dans une ambiance familiale, offrant un vrai dépaysement, par exemple autour d'un tieboudieune (riz au poisson et légumes frais), accompagné d'un thé à la menthe.
On y fait des rencontres de tous horizons (peintres, conteurs, poètes, musiciens, etc.), à la faveur de soirées lecture, slam, poésie, dédicaces de livres, expositions de peintures, ...
theranga@free.fr
06-60-68-89-54
http://theranga.free.fr

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel

 

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans mes rendez-vous
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 01:32
le cycle du grain au pain !

Savez-vous
  • qu'avant d'avoir du pain sur la planche, il fut un temps où des fées l'apportaient sur la table de tel dolmen !        ... légende locale
  • qu' avant les incertains OGM, on a connu des épis de blé très prolixes !
  • que pétrir le pain revient à transmettre la vie !... => c'est là qu'intervient le conte du Petit Birou
  • qu'il se passe de drôles de choses dans et autour des fours !
  • que Dieu s'en mêle parfois !
  • que les meuniers sont des ...

eh bien venez donc : vous saurez ... et plus que ça encore !

Tout public , ... "de 7 à 107 ans" !

Durée : 1 h 15 environ

Spectacle créé en juillet 2005, à Marcillé-Raoul (35), dans l'univers d'une famille d'enfarinés passionnants !, dans le cadre des "Rendez-vous contes" en pays de Fougères, ... enrichi en septembre 2006, lors de la Fête du Patrimoine, à Brie (35) à la faveur d'une balade vélo "d'un four à l'autre" ...

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans spectacles disponibles
commenter cet article