Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : contes-et-merveilles.com
  • contes-et-merveilles.com
  • : contes-et-merveilles "J'ai des merveilles à vous dire" ! Jean-Pierre MATHIAS, conteur professionnel de haute Bretagne Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
  • Contact

Profil

  • contes-et-merveilles.com
  • J'ai des merveilles à vous dire !
Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
Conteur professionnel de haute Bretagne
  • J'ai des merveilles à vous dire ! Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/ Conteur professionnel de haute Bretagne

Recherche

Pages

9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 10:09

Jhe se interviouve en galo durant 9mn de temps o dés jiënes qi pouss és etud au lycéill Henri Avril de Lamballe. Présentation dans un article du Télégramme
Au fil de l'interview, si vous manquez de temps, vous pouvez choisir les 9mn de mon intervention en positionnant votre curseur à partir de 14'26"

Repost 0
contes-et-merveilles.com
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 12:26

  boel.2013.jpeg

contes au bord de l'eau, contes et merveilles en Pays de Rennes - Vallons de Vilaine

  • à 20 h 30, en juin et juillet, à proximité du restaurant "Le Marin Boël" , en Guichen (Pont-Réan). En cas de mauvais temps, pas de souci !... nous nous installerons soit sous les parasols-parapluies en terrasse, ou dans la petite salle à l'étage, ou bien encore au bar... selon le nombre et la température ! Si des personnes veulent aussi dîner, c'est "avant" les contes, car après ça ferait trop tard !
  • à 15h 30, le 29 août, près du même restaurant pour le départ de la balade.

Prestation initiée par l'Association "Compagnie Contes et merveilles" (licences d'entrepreneur de spectacles : 2- 1058998 & 3- 1058999)

 

les 4 dates :

  • 27 juin, 20h30 : Roc and carrières

Rêverie sur la pierre, ses hommes et leurs savoir-faire (en écho aux carrières de Benioque, Malroche, et près de la Bouëxière en Guichen).
Ça commence par la surprise surréaliste de Crésus-touriste et les rêves d'un carrier, ça continue par de vaines recherches de trésors, ainsi que le déplacement de pierres-bornes pour s'enrichir, la poésie des pierres sonnantes et autres chantantes, métamorphoses et constructions peu ordinaires.
Les menhirs et autres mégalithes animés marqueront-ils la fin du monde ?...

  • 11 juillet, 20h30 : Laissez les "sous-venirs" !

Dans le coffre-fort des "Bretons et l'argent" on trouve une Moitié d'coq qui ne s'en laisse pas "compter", des investisseurs qui apprennent sur le tas, un ménage qui ne craint pas la disette, des femmes acculées à vendre leurs cheveux, des mains bien blanches tellement elles sont riches, trois conseils de savoir-vivre, des chants de quêtes, un emberlificoteur, le jugement de saint Yves entre le riche et le pauvre, trois veaux d'or, l'enfant qui vendait des histoires...

  • 25 juillet, 20h30 : Brocéliande sur Vilaine

Brocéliande est le pays de la pierre pourprée. Une pierre qui a nourri l'imaginaire et, de rouille, elle est devenue sang des fées !

Sans quitter votre siège, Marie Tanneux vous emmène sur ses chemins où s'estompe la frontière entre histoire et légende. Au pays des rêves, à la lisière du possible et de l'impossible, Merlin n'est jamais bien loin. 

 

  • 29 août, 15h30 : Du temps que les bêtes parlaient

Balade contée familiale en vallons boisés, alternant vues plongeantes sur la Vilaine et larges panoramas, songes animaliers de terre d'eau et d'air.
Départ près du bar-restaurant «Le Marin Boël» + (sur réservation) goûter crêpe-cidre, et/ou repas au restaurant.

Tarifs : 6 € à partir de 7 ans, gratuit pour + jeunes

Contacts et réservations :

  • Julia & Cyril, restaurant "Le Marin Boel", Le Boël, 35580 Pont-Réan en GUICHEN : 02.99.42.25.69

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans mes rendez-vous
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 19:54
De "la Faux du diable" au "tracteur open source" !

"Saint Michel ne fit point comme le diable, il prêta sa faux, et apprit à tout le monde à s’en servir. Voilà comment l’usage de ce instrument est devenu familier.", ainsi que l'a rapporté Mr GUILLOU, instituteur de Hédé (35630), dans un conte qu'il confia à Adolphe ORAIN au tournant du 19ème siècle, un de ces récits du "diable dupé".
Cette histoire nous donne un exemple supplémentaire de ce que la tradition populaire porte bien des messages d'à-venir... puisque voici que Marcin Jakubowski agit comme l'archange : il a fabriqué un tracteur dont il a publié les plans sur le net, avant d'imaginer le "kit de construction du village global" !


Voici le conte (Adolphe Orain, "Contes de l'Ille-et-Vilaine", 1901, p. 221) :
Au temps jadis, les bonnes gens de Hédé coupaient leur foin avec des ciseaux de tailleur, aussi n’avançaient-ils guère en besogne.
Le diable seul, qui venait de temps en temps par là chercher de grosses pierres pour la construction du Mont Saint-Michel, possédait un instrument qui coupait le foin d’une prairie dans un rien de temps. Mais il ne s’en servait que la nuit et refusait de le prêter.
Son outil tenait du prodige ! Il abattait le foin en andains, c’est-à-dire en lignes, ce qui permettait, aussitôt qu’il était sec, d’en faire des mulons.
Satan promit un jour à un mauvais sujet de ses amis de lui couper son foin la nuit suivante. Saint Michel en fut informé et alla piquer des dents de herse, qui sont en fer comme vous savez, dans la prée du particulier. Puis il se cacha dans le creux d’un vieux chêne en attendant la nuit. Le corps tout entier disparaissait dans l’arbre et la tête seule émergeait au milieu du feuillage.
Vers minuit, il entendit siffler derrière une haie et vit le diable se diriger vers la prairie. Arrivé à l’échalier, Satan s’arrêta, se mit à frapper avec un marteau sur le tranchant de son outil, qu’il emmancha ensuite au bout d’un grand bâton. Puis il l’aiguisa tout debout et, enfin, d’un geste régulier des bras, le fît manœuvrer au milieu du foin qui cheït tout autour de lui.
Lorsque l’instrument rencontra la première dent de herse, il s’ébrécha. Satan se mit à jurer comme un beau diable et continua son travail. À la seconde dent l’outil se brisa et le diable dit : "Bon v’là ma faux cassée ; il va falloir la porter à la forge." Et il s’en alla, toujours en jurant, vers le bourg de Dingé.
Le lendemain saint Michel se rendit chez le maréchal et lui demanda si on lui avait apporté un outil à réparer.
— Oui, répondit le maréchal, et un outil comme je n’en ai jamais vu.
— Eh bien ! tu m’en fabriqueras un semblable, et je t’expliquerai ce qu’on peut en faire.
— Bien volontiers.
Saint Michel ne fit point comme le diable, il prêta sa faux, et apprit à tout le monde à s’en servir. Voilà comment l’usage de ce instrument est devenu familier.
En voyant des faux dans toutes les mains, Satan comprit que son secret avait été découvert, et il supposa tout de suite que saint Michel l’avait épié. Furieux, exaspéré, il alla lui proposer un duel.
— J’accepte, répondit l’Archange, mais à une condition, c’est que ce sera dans un four.
— Où tu voudras.
Et tous les deux s’en allèrent vers le prochain village.
Chemin faisant, saint Michel trouva une petite mailloche en bois qui sert aux bonnes femmes à écraser le chanvre et le lin avant de le brayer. Il la mit sous son bras et continua sa route.
Arrivés près du four, le diable prit par un bout le frigon, ou perche à enfourner le pain, et se glissa dans le four. Saint Michel l’y suivit, et, pendant que son compagnon tirait sur sa perche, beaucoup trop longue pour pouvoir entrer dans le four, il lui maillochait la tête à tour de bras.
Grâce ! grâce ! s’écria Satan, ou tu vas me tuer.
Je veux bien te faire grâce, mais à la condition que tu vas quitter le pays et que tu n’y reviendras plus.
Le marché fut conclu et, depuis cette époque, on n’a jamais revu le diable dans le canton de Hédé.

Repost 0
contes-et-merveilles.com
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 12:08

le mariage du soleil et de la bergère

illustration originale de Camille Romanetto

http://camilleromanetto.blogspot.fr/p/travail-de-commande.html

A cette question lue sur facebook, j'ai répondu que "Le mariage du soleil et de la bergère", est un conte qui figure au sommaire des "Contes & Légendes d'Ille-et-Vilaine" qui arrive dans les rayons de librairies cette semaine, publié chez De Borée, sous ma plume !...

http://www.contes-et-merveilles.com/news.php

contes-et-legendes-i-v.jpeg

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans croyances et rêveries
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 11:57

orales Noirmoutier

Cet ouvrage de 480 pages, avec CD de collecte, présente la thèse de Lydia Gaborit, qui a rencontré des conteurs de sa famille et de son entourage vers 1980.
Les enfants de Noirmoutier ont tous entendus une fois ces contes, ces légendes, ces chansons, ces devinettes. Leurs parents respectaient cet art oral en y joignant le geste à la parole et ponctuant leurs histoires de silences primordiaux. En retranscrivant ces récits puisés dans l'histoire orale noirmoutrine, cette publication perpétue les traditions des habitants de l'île et rend hommage à leurs mémoires.
Vous y découvrirez donc des contes, mais aussi : qui étaient ces conteurs, comment leur répertoire leur a été transmis, etc.  Le livre, nouveau volume de la collection dirigée par l'OPCI, vient de paraître chez L'Harmattan, il est disponible en librairie ou en le commandant à l'OPCI  (52 E, port compris)
http://opci-asso.fr/editions/la-collection-patrimoine-culturel-immateriel-chez-lharmattan/

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans publications
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 11:14

contesLa-Roche-Bernard.jpg

Après les trois premiers volumes consacrés aux collectes de chants de tradition orale, voici des récits issus de la tradition orale et fantastiques mettant en scène des acteurs oubliés de la troupe légendaire locale :

  • Jean Le Merle,
  • Gargantua,
  • la Femme du Diable... 
  • Vous y apprendrez tous les tours et trucs du Diable,
  • vous saurez vous défendre contre la Bête Jeannette si vous la rencontrez à Saint-Dolay.
  • Les revenants n'auront plus de secrets pour vous
  • et vous pourrez même, avec de l'entraînement, apprendre à vous transformer en l'animal de votre choix pour surprendre vos voisins (ambiance assurée).

Cet ouvrage est l'oeuvre de Hervé Dréan. Vous en saurez davantage en allant sur son blog : http://hervedrean.blogspot.fr/
On peut commander ce volume 4 de la série "Instants de mémoire" en envoyant son règlement (10 euros + 2 euros de frais postaux) à l'adresse suivante : Hervé Dréan, Le Bézy, 56 130 Saint-Dolay

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans publications
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 12:15

afficheBELLE-NOE_2012.png

Cet été 2012, le manoir collabore à nouveau, avec le conteur Jean-Pierre Mathias.

 

Lundi 16 juillet     "in-certain TEMPS : étranges métamorphoses et relativité du temps"...
Bien des contes, simplement issus de nos traditions populaires, évoquent d'extra-ordinaires expériences, eu égard à nos représentations ordinaires de l'existence : invitation à relativiser notre perception du quotidien !

Lundi 30 juillet     "merveilles pour vos oreilles"
Les histoires préférées du conteur, tirées pour l'essentiel du très riche patrimoine traditionnel du pays de Dol... qui gagne à être connu !

Lundi 6 août     "vie de château et féeries"
Aperçu des surprises qui vous attendent : fantastique et quotidien mêlés, naïveté des uns, cupidité des autres, naissances, conflits de générations, jardins, princes, filles brillantes à tous points de vue, pauvresses sorties du rang, candides jeunes hommes remarquables, complicités animales, interventions magiques, happy end ...

Lundi 20 août     "similaires traditionnels des contes de Perrault" (le manoir a été construit à cette même époque de la fin du règne de Louis XIV)... à la mode traditionnelle de haute Bretagne !
Les collecteurs du 19ème siècle ont recueilli plusieurs récits parallèles aux versions littéraires, notamment la Barbe-Bleue, le Petit Chaperon Rouge, et le Petit Poucet. Suite au succès de l'été passé, nous reprogrammons cette thématique, enrichie de quelques variantes !


RDV à 20h30... pour toutes ces soirées "familiales conseillées à toutes les oreilles attentives" !
Tarifs d'entrées : 6 € à partir de 7 ans, gratuit pour + jeunes
Réservations : Loïc Lemaire : 06 25 57 14 68
Marie-Laure : 06 83 24 36 91
loicetmarielaure@gmail.com
http://www.bellenoe.fr/?page_id=297

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans mes rendez-vous
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 20:02

gallo.jpeg

En lançant son nouveau site internet évolutif, interactif et web-responsive, la commune de Romillé (35) joue les pionnières en proposant d'écouter certains contenus traduits en gallo avec le concours de l’association Bertaèyn Galeizz.
Le principe : un petit lecteur audio s’intègre dans la page et vous pouvez écouter une traduction, ou des informations complémentaires en gallo sur le thème choisi. A l’heure actuelle les pages concernent

D’autres suivront ou se généraliseront suivant la consultation de ces pages. La démarche de la ville est présentée ici : http://www.romille.fr/-Le-gallo-sur-Romille-fr-.html

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans genres de récits
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 17:22

coeurdeluz.jpg

Passionnante conférence au sujet des rituels y afférent, donnée en 2009 par Claude Gaignebet (+), à écouter ici : http://files.eke.org/soinuak/solstice1.mp3
Après qu'un autre intervenant complète avec une évocation des traditions, chants, légendes, et contes basques de la Soule... s'ensuivent (à la moitié de l'enregistrement) des commentaires et compléments par Claude Gaignebet, ainsi que des échanges avec le public :
http://files.eke.org/soinuak/solstice2.mp3

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans croyances et rêveries
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 12:05

pierres_sonnantes.jpg

Près Dinan, à Languédias, on avait trouvé dans une carrière des pierres sonnantes, qui étaient toutes en un monceau les unes à côté des autres ; on ne savait ce que c'était et tout le monde en parlait.
Gargantua alla les voir et dit aux Dinannais :
- Si vous voulez me les donner, je les emporterai à Plévenon et je les ferai sonner pour m'amuser.
- Nous voulons bien, répondirent les Dinannais, mais à la condition que tu les emportes toutes.

 

Gargantua alla dans la carrière, avala toutes les pierres, prit sa valise et se mit en route.
Quand il fut à Plancoët, il dit :
- Il faut que je m'en aille à Plévenon par mer ; je ne veux pas mettre les pierres sonnantes dans les champs, mais sur le rivage, où elles ne gêneront personne.
Il se mit à marcher dans le lit de l'Arguenon, mais auprès du Guildo il rencontra un bateau Jaguen qui portait de la raie à Plancoët ; il sentit une si mauvaise odeur que le mal de cœur le prit ; il vomit la Héronnière [Rocher à l'embouchure de l'Arguenon] ; puis, comme son mal ne lui passait pas, en arrivant à la Goule-d'Enfer il fut obligé de vomir toutes les pierres sonnailles qui s'y voient encore.
(Conté en 1880, par Rose Renaud, de Saint-Cast, qui tenait ce récit de Rachel Quémat, femme Durand, aussi de Saint-Cast... rapporté par Paul SEBILLOT, dans son "Gargantua dans les Traditions Populaires" (1883), pages 38...)

 

Cette courte vidéo donne à les entendre : http://www.youtube.com/watch?v=78EHiz-vlBg

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans légendes
commenter cet article