Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : contes-et-merveilles.com
  • contes-et-merveilles.com
  • : contes-et-merveilles "J'ai des merveilles à vous dire" ! Jean-Pierre MATHIAS, conteur professionnel de haute Bretagne Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
  • Contact

Profil

  • contes-et-merveilles.com
  • J'ai des merveilles à vous dire !
Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
Conteur professionnel de haute Bretagne
  • J'ai des merveilles à vous dire ! Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/ Conteur professionnel de haute Bretagne

Recherche

Pages

25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 15:14

2011.08.10 Mont-DolC'était le 10 aout 2011,

dans le cadre des "mercredis du Mont-Dol",

je contais "sur site" : le siège du diable, les déboires de ce dernier avec l'archange Michel... ça "chauffait", ambiance !

2011.08.10 Mont-Dol merci à Fabien pour les photos

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans mes rendez-vous
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 14:52

 

 

conteuse

Réunion d'un beau public dans la grange, à l'abri de l'orage, pour la dernière des soirées de contes au manoir de Belle-Noë en Dol-de-Bretagne : une cinquantaine de personnes de toutes générations et "registrations" (autochtones et touristes !)... pour se faire une idée par quelques exemples de "à quoi ça peut ressembler des contes de Perrault selon la tradition orale en haute Bretagne"...
voire même un cas d'antériorité aux contes du célèbre Charles : une variante "locale" de son Grisélidis, à savoir "Le lai du Frêne" de Marie De France, mettant en scène un seigneur et l'archevêque de Dol du 12ème siècle, et une femme obéissante aux ordres de son mari, jusqu'à se résigner à n'être plus épouse, et préparer de ses mains le lit même où doit entrer celle qui la remplace... Pour une meilleure connaissance de cette nouvelle de Perrault, RDV par

Les autres contes faisaient écho :

au petit Chaperon Rouge, notamment avec le dict de la petite poule, façon Pleine-Fougères (Paul Lebois),

le petit Poucet, re-baptisé "le petit béret béret rouge" comme à Pipriac,

Barbe Bleue prenant des rougeurs, façon Marie Lainé, de Pleine-Fougères, et de la vigueur, façon Mme Boisramé de Bréal-sous-Montfort,

le Chat Botté et son ami le Marquis de Carabar à qui il offre effrontément une extraordinaire promotion, façon Joseph André, de Trébry.

 

Pour un compte-rendu complémentaire, voir celui de la page locale d'Ouest-France par ici


Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans spectacles disponibles
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 18:55

fleuve.jpg

Cette prestation offre quelques "eaux vives", en l'honneur du fleuve breton au nom trop souvent mal compris aujourd'hui :

  • origines des eaux
  • et des poissons,
  • au fil de l'eau, lavandières, meuniers, halage,
  • et autres traversées,
  • reflets troublants, fééries...

 

  • autant de récits principalement issus de notre propre patrimoine culturel immatériel,
  • volontiers enrichi de l'imaginaire d'autres contrées du monde !

 

Accéder au moteur de recherche interne du site officiel de Jean-Pierre MATHIAS (contes de Bretagne et d'ailleurs !)

 

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans spectacles disponibles
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 11:49
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans arts de la rue
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 14:05

titre-copie-1.jpg

 

contes & chantsdiphoniques

Jean-Pierre Mathias & Mona Couasnon

 

Jean-Pierre-Mathias---Mona-Couasnon.jpg

 

D'où vient que les humains ont le goût du chant, des vibrations, du son, de la musique ?

  • Des contes de la mémoire du monde en ont gardé le secret.

  • Vivant cette prestation, vous expérimenterez comment le "souffle sonore" d'une "voix vraie" peut faire vibrer nos mémoires et nos imaginaires les plus lumineux...

 

Nourrie de vécu intense, cette performance, reflète les chemins de vie de chacun/e des deux artistes,

  • tant en vibrations et riches images sonores,

  • qu'en contes intemporels issus de diverses traditions universelles.

 

Les improvisations vocales  évocatrices de Mona Couasnon voguent dans plus d'une dizaine d'aires culturelles et autres ambiances : lever du matin, flûte, grégorien, arabe, asiatique, "chamanique", diphonique, ...

 

Les contes de Jean-Pierre Mathias donnent à "voir" la musique essentielle pour la vie humaine, tant avec la fille au tambourin magique (Inuit), qu'en compagnie du maître musicien (Vietnam), à-travers le chant des pierres de Bretagne, et celles de hautes montagnes lointaines, la voix du vent dans les bois amérindiens, ...

 

 

Le spectacle, rythmé par le refrain : "La voix résonne, L'humain rayonne, ...", comporte plusieurs séquences :

  1. éveil

  2. coeurs battants

  3. pierres vives

  4. voyages sonores

  5. vents flûtés
  6. retour en basse-cour

 

 

La voix résonne,

L'humain rayonne, ...

 

Un spectacle de merveilles, qui parle à la fois :

"du" plus profond, et "au" plus ample des êtres,

de la diversité des facettes mélodieuses de l'Humain.

 

 

Et "c'est pas triste", évidemment !

... d'ailleurs le coq-messager

  • vous le chantera d'entrée de jeu,

  • et vous le rappellera, pour finir avec toute sa basse-cour en folie ! ! !


Un aperçu vidéo est visible ici

    Repost 0
    contes-et-merveilles.com - dans Souffles voyageurs
    commenter cet article
    11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 14:00

    Présentation de

    Jean-Pierre Mathias & Mona Couasnon

     

    le duo

    contes & chantsdiphoniques

    de

    titre-copie-1.jpg

     

    Elle de son chant harmonisant les gens

    Lui de ses paroles, les nourrissant

     

    duo.jpg

     

    Mona COUASNON - Trouver son identité par les sons, la voix, voilà le chemin qui lui aura permis de trouver sens à sa vie. D'ailleurs, elle en est convaincue : l'humain est avant tout un être-musicien, "on a la musique en soi", "l'âme a la musique".

    Sa quête : communiquer avec les autres, partager avec le chant, par la vibration du corps, résonance sonore, langage vrai et sans détour.

    Quelques moments-clés :

    • le chant grégorien, pendant 22 années de sa première vie d'adulte, l'a conduite à la recherche d'un meilleur souffle,

    • la gestuelle du taï-chi-chuan, art martial interne, lui a donné ce souffle ; elle l'enseigne depuis plus de 30 ans,

    • le chant tibétain : un déclic le jour où elle l'a découvert, à la fin des années 1980 ! Une nouvelle exploration s'en est suivie : les sons, notamment les sons chinois, puis le chant diphonique,

    • son attitude d'écoute de soi et des autres lui a donné d'explorer le chant spontané (improvisation), d'abord seule, puis lors de stages avec Gaël ANDREWS, un des co-fondateurs du Roy Hart Theater.

    Aspirant depuis toujours à partager autrement que par les ateliers et stages qu'elle anime, Mona COUASNON est heureuse de l'émergence de ce nouveau spectacle. Il augure de nouvelles opportunités d'échanges avec le public :

    • l'émission sonore ouvre, selon la liberté de chacun/e, les fenêtres d'une infinité d'évocations de voyages,

    • qui se conjuguent harmonieusement avec les mots de cadrage contés et les images qu'ils induisent.

    Elle vit au pays de Rennes, en Bretagne.

     

    Site internet : http://www.mouvharmonic.com/

     

     

    Jean-Pierre MATHIAS

    C'est fort de 30 ans de pratique amateur, et nourri de la maturité de ses 50 années de vie qu'il s'est lancé dans la carrière professionnelle de conteur.

    Pour la première fois, avec ce spectacle, il déroge nettement à sa prédilection pour les contes issus de la tradition populaire de Bretagne orientale !

    "Marche aujourd'hui, marche demain, c'est en marchant qu'on trace son chemin" rappelle la ritournelle...

    Il aime "vivre l'instant partagé" avec le public. Il n’use que de sa voix et de sa présence pour créer les personnages, les situations, les paysages, les émotions. Son "dit" est pointé d'humour spontané, il glisse ici-et-là des pépites de modernité et autres actualités, donnant aux contes intemporels une soudaine proximité ... qui réveille les somnolents !

    Il répète à l'envi son leitmotiv : "J'ai des merveilles à vous dire !"

    Il ré-anime, pour tous publics, des contes et légendes de tradition populaire.

    Pour avoir rencontré les anciens sur ces sujets dès la fin des années 1970, et s'être ensuite imprégné des écrits des folkloristes du 19ème siècle, Jean-Pierre MATHIAS connaît - à fond de cœur ! - les traditions orales de toutes "les" haute Bretagne (44, 56, 35, 22,)...

    Incontestablement enraciné - enfance paysanne - en Pays de DOL - Baie du Mont-Saint-Michel, il cumule désormais davantage d'années de vécu "péri"urbain ; il habite au sud de Rennes en Pays des Vallons de Vilaine (voisin de Brocéliande). 

     

    Site internet : http://www.contes-et-merveilles.com/plan-du-site.php

    Repost 0
    contes-et-merveilles.com - dans Souffles voyageurs
    commenter cet article
    10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 16:50

    jousse--Rouzier.jpegGérard Rouzier dit un cours de Marcel Jousse en 1932, une bien intéressante vidéo visible ici : http://vimeo.com/45086822
    ... signalée par Willy Bakeroot sur http://fr.groups.yahoo.com/group/Lesamisduconte/message/3660

    Repost 0
    contes-et-merveilles.com - dans Souffles voyageurs
    commenter cet article
    3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 11:02

    Veuillez trouver ci-dessous la reprise in extenso d'une info de mon amie Emma BORNIBUS ; vu ici : http://emmaconte.blogspot.com/2010/11/formations-professionnelles.html?spref=fb

    Stage " Initiation à l’art de conter et à la symbolique des contes", pour ceux qui n’ont jamais conté. Dates : du 25 / 07 / 2011 à 10 h  au 29 / 07 / 2011 à 17 h.

    Stage "Art de conter et à la symbolique des contes", pour ceux qui ont conté au moins une fois.
    Dates : du 22 / 08 / 2011 à 10 h au 26 / 08 / 2011 à 17 h

    Voici en quelques lignes la synthèse de mon expérience de conteuse, celle que je transmets au cours des stages que je propose tous les étés depuis maintenant dix ans :
    Lorsque l’on désire conter, il faut repousser les soucis et concentrer son attention sur son intention de conter ; Il faut avoir le cœur bon, l’esprit élevé et le souffle égal, alors, on s’accorde avec le merveilleux et, naturellement, il nous inspire. Si l’esprit n’est pas droit, alors le conte ira de travers, si l’intention et le souffle ne sont pas en harmonie, les images suscitées par la parole seront ternes, sans forme ni beauté. Mais si le cœur, l’esprit et le souffle sont accordés, si notre relation à nous-mêmes et au monde est juste, alors nous porterons le conte au cœur de ceux qui nous écoutent et il leur sera bénéfique !


    Mais pourquoi proposer ensemble art de conter et symbolique des contes ?
    Mon approche de la symbolique des contes favorise une mise en contact sensible et respectueuse de chacun avec son intimité psychique et son imagination créatrice. L’adulte qui désir connaître et comprendre apaise aussi sa curiosité car la symbolique des contes nous apprend ce qui nous est commun en notre humanité.
    Si je donne des éléments sur les divers types d’interprétation, je n’en impose aucune et incite plutôt les participants à expérimenter la façon dont ce langage symbolique est opérant dans leur vie. Ainsi, ils sont invités à mieux se connaître eux-mêmes et mieux comprendre les autres dans un même « geste » de réflexion, d’imagination et d’ouverture au monde sensible des contes dits « de fées ».
    Les improvisations et l’expression artistique sont les moyens principaux offerts  pour  la découverte du langage  symbolique des contes. Ils permettent aux participants d’engager le dialogue avec leurs personnages intérieurs et de partir à la découverte des forces invisibles à l’œuvre dans l’élaboration conjointe de leur personnalité et de leur histoire de vie. Cette découverte, toujours à affiner et à poursuivre, soutient, développe et approfondit les qualités requises pour bien conter qui sont : conscience et concentration, centration et fluidité, calme et disponibilité. De plus, si l’on souhaite, à travers la transmission d’un conte, donner la parole aux personnages du conte, captiver nos auditeurs à l’écoute d’aventures incroyables, il est préférable d’avoir explorer la réalité de leurs personnages en nous-mêmes ainsi que la puissance de l’imaginaire collectif qui les a inventés pour les fait vivre par la parole des contes  et des légendes depuis des générations innombrables.
    On comprend alors pourquoi l’art de conter et la symbolique des contes se conjuguent « à merveille » si nous avons l’intention de transmettre des contes pour qu’ils puissent agir tout à leur aise dans les personnes qui les écoutent.



    Coût  de l' animation : 450 €, prise en charge  individuelle,
                                         800 € prise en charge par la formation continue.
    Hébergement : voir hôtels, gîtes et chambres d’hôtes du village (42155 Saint Jean-Saint Maurice).
    Les repas sont préparés à partir de produits bio et pris sur place. Coût : 150 €.
    La qualité du cadre et de l’accueil participe à l’intégration agréable et progressive du contenu de la formation.
    Le stage a lieu dans la maison d’Emma, située dans un village de caractère à quelques pas d’un magnifique point de vue où le donjon du XII ème siècle surplombe une Loire encore sauvage Site du village : http://www.saint-jean-saint-maurice.fr/
    La montagne bourbonnaise révèlera ses secrets au cours d’une ballade contée.
    Une fiche d’inscription avec des précisions supplémentaires (paiements, trajets, lieux d’hébergement) vous sera envoyée après votre premier mail.
    Vous pouvez aussi me joindre au téléphone :  04 77 63 13 66 / 06 49 39 03 00, mais rappelez-moi plutôt que de laisser un message !
    Des modalités de paiement ou d'hébergement peuvent être négociées pour des cas particuliers.

    Ces deux stages peuvent faire l’objet d’une convention de financement par la formation continue. En ce cas, prendre contact rapidement !

    Repost 0
    contes-et-merveilles.com - dans formations & initiations
    commenter cet article
    1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 15:48

    ble.jpgEntrer en dialogue avec un conte qu’on a trouvé et qu’on a envie de conter... une (courte !) chronique à lire ici : http://www.planeterebelle.qc.ca/blog/le-maitre-artisan

    Repost 0
    contes-et-merveilles.com - dans formations & initiations
    commenter cet article
    29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 14:17

    hirondchem'Les hirondelles ont la queue fourchue parce qu'après le déluge, au moment où les animaux devaient sortir de l'arche, ils pensaient à trouver dans le monde une situation heureuse, selon leurs goûts.
    Le serpent, prudent, envoya le cousin pour savoir, en pompant le sang de toutes les créatures, quel était le meilleur. Quand le moustique, qui avait trouvé le sang des hommes supérieur à celui des animaux, revint rendre compte de sa mission, l'hirondelle lui coupa la langue d'un coup de bec.
    Le serpent furieux happa la pauvre hirondelle par la queue, pour la dévorer ; mais il en fut pour ses frais, les plumes lui restèrent dans la gueule.

    Depuis ce temps,

    • lesdites plumes n'ont pas repoussé
    • et le cousin ne parle plus ; il se contente de faire pcheu, pcheu.


    Le folklore de la Côte d'Or, Bourgogne, Mme N. GUYOT, Revue des traditions populaires, 1904, p. 220

    Repost 0
    contes-et-merveilles.com - dans croyances et rêveries
    commenter cet article