Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : contes-et-merveilles.com
  • contes-et-merveilles.com
  • : contes-et-merveilles "J'ai des merveilles à vous dire" ! Jean-Pierre MATHIAS, conteur professionnel de haute Bretagne Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
  • Contact

Profil

  • contes-et-merveilles.com
  • J'ai des merveilles à vous dire !
Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
Conteur professionnel de haute Bretagne
  • J'ai des merveilles à vous dire ! Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/ Conteur professionnel de haute Bretagne

Recherche

Pages

23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 20:10

merci à l'ami Bernard Grondin pour ce témoignage de mai 2012, publié ici : https://www.facebook.com/bernard.grondinconteur/posts/10150859517448075
"Bonjour à tous, Je suis conteur et depuis quelque temps, je conte des ptites histoire au manifs du soir de Québec. j'en ai justement une à vous conter. Soyez indulgents car le conte est dans son essence plus à l'aise dans l'oralité vivante, en personne, en vrai avec du vrai monde... Ce conte est une réponse à un Québécois bien intentionné voulant donner une chance au premier ministre Jean Charest de faire son véritable travail de premier ministre...

Lors d'un voyage au Burkina Faso, j'ai vu 200 enfants écoutant un conteur étranger ennuyant au pas possible. Les enfants, habitués d'entendre des conteurs ont vite ressenti cet ennui.
Savez-vous ce que ces enfants ont fait ? Ils ont donné une chance au conteur en l'écoutant plus attentivement. Ces enfants savaient que parfois, en améliorant l'écoute, le conteur peut se faire meilleur, améliorer sa "présence". Mais voilà, le conteur imbu de sa personne n'a pas su recevoir ce cadeau d'écoute. Il a continué d'être aussi plate.
Savez-vous ce que les enfants ont fait ? Non, ils n'ont pas criés ou lancés des cacahuètes. Les enfant ont donné une deuxième chance au conteur en l'écoutant encore plus attentivement, en lui répondant quand l'histoire posait une question... Le conteur n'étant habitué qu'à un public silencieux, car dans son pays d'origine on dit aux enfants de se taire et de ne pas bouger lorsqu'un conteur parle et cela sous peine d'être puni, le conteur est resté imperméable aux efforts de véritables contacts des enfants.
Savez-vous ce que ces petits Burkinabés ont fait devant cet insuccès ? Oui c'est ça, ils lui ont donné une troisième chance. Les enfants se sont mis à l'écouter avec un coeur généreux... une empathie à ressentir la blessure qui empêchait le conteur d'être en abandon... de cette blessure, la résistance de laisser quelque chose en lui s'offrir aux enfant... Tout conteur eut été heureux d'avoir une telle assistance avec autant de générosité. Mais cette générosité n'eut pas son fruit. Le conteur restait fermé et ne cherchait que son propre profit d'admiration et d'écoute, saoulé par cette grande écoute des enfants mais ne donnant rien en retour.
Savez-vous ce que les enfants ont fait après cela ? Non, pas de quatrième chance. Il y a quand même une limite. À l'impossible nul n'est tenu ! Les enfants comme d'une commune âme, sans se concerter, se sont tranquillement levés, ont plié leurs chaises et sont sortis dehors ! Ils avaient mieux à faire à jouer et s'amuser dehors que de perdre leur temps avec un conteur plate !

Une des morales de cette histoire si vous ne l'avez pas encore compris est que Jean Charest a eu assez de chances. Ce serait idiot de continuer à lui en laisser. C'est perdre son temps que de lui laisser encore une opportunité de nous rouler encore et encore dans la farine. le pain quotidien de Charest, on le connait assez maintenant. Terminé ! Et c'est autant dit pour le pays du Québec par rapport au Canada. Nous sommes maintenant assez grands pour sortir et profiter de la vie ! Merci aux étudiants, assez grands pour avoir ouvert la voie de la liberté !"

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans arts de la rue
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 11:49
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans arts de la rue
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 13:01

commando trad, trad'escouade, Folk Ambush...

COMMANDO TRAD : La musique traditionnelle du Québec où vous l'attendez le moins au moment où vous l'attendez le moins !... Université, Centre-ville, métro, studios de Radio et des musiciens qui les accompagnent dans les maisons à travers le Québec (et ailleurs!)...  vidéos par ici : http://www.youtube.com/user/COMMANDOTRAD
Ce regroupement de professionnels et d'amateurs tient à démontrer que le milieu de la musique et de la danse traditionnelles est bien vivant et qu'il inclut des gens de toutes les générations animés par une passion commune : la tradition québécoise. Suite au triste constat que les arts traditionnels sont peu médiatisés et sont encore l'objet de plusieurs préjugés, le Commando Trad fait rayonner la tradition d'une façon nouvelle et originale. Le but étant avant tout de militer d'une façon artistique et non de mettre à l'avant-plan des individus ou des groupes de musique, les membres du Commando Trad agissent sous le couvert de l'anonymat en utilisant des surnoms.

 

Et voilà des émules !

RDV commun de toutes ces initiatives sur Facebook : http://www.facebook.com/pages/Commando-Trad/131161343571372


A Québec (ville), ils ont osé une séquence toute en chanson : http://www.youtube.com/watch?v=j_EC71XD3q8&feature=mfu_in_order&list=UL 

On a également vu l'Opéra de Montréal au marché : http://www.youtube.com/watch?v=dPf5XT_qxfY&list=ULKdV9BQOcydc&playnext=1


Alors : à quand le commando-conte ! ?...

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans arts de la rue
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 21:55

Je suis le concepteur et "driver" de cet "outil naturel" pour les contextes aléatoires et autres "déambulations" : fêtes populaires, animations de rues, forums des associations, comices agricoles, ...

L'expérience a prouvé son efficacité : la curiosité qu'il provoque constitue le moyen infaillible qui me donne l'occasion de démarrer la contée devant un minimum de "public fixé", lequel s'accroit au fil du conte, à moins que ce ne soit une chanson qui fut mise en voix, voire une devinaille ! ...

Sa conception étant exclusive, je ne puis vous en dire beaucoup plus !!!

ordinateuraconte

c'est quoi l' "Ordin@teuRàconte" ?

Mon "Ordin@teuRàconte" consiste essentiellement en un vieux tableau d'enfant à 3 pattes sur lequel il est écrit en grand "Ordin@teuRàconte" !...
et qui est doté de 2 poches, dont une dans laquelle les curieux(ses) (et il n'en manque pas !) vont piocher une petite fiche au hasard, sur laquelle est notamment inscrit le titre d'un conte, ou d'une blague, ou une devinette, ou une chansonnette, ... Il suffit que je pré-sélectionne des "dits" en relation avec la thématique de la fête (j'en ai assez pour faire face pendant quelques heures), et le tour est joué : quand quelq'un/e extrait une fiche "ça me déclenche la parole et je conte !" ...

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans arts de la rue
commenter cet article
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 20:33
Auriez-vous jamais imaginé qu'un conteur puisse dire autant de contes en plein-air dans le cadre d'un marché de Noël ?... Moi-même je m'en étonne !... et je n'ai de cesse de me féliciter des possibilités de mon Ordin@teuRàConte, dont j'ai tant plaisir à me faire le "haut-parleur" : http://www.contes-et-merveilles.com/faq.php
Donc, ce dimanche 21 décembre 2008, pour la première édition du "Marché de Noël" à Montfort-sur-Meu, j'ai connu ce grand bonheur de partager des contes avec les publics les plus variés, de tous âges, de tous milieux sociaux, "bretons" et "hors venus", connaisseurs et découvreurs ébahis, ...
Vous connaissiez les "chanteurs de rue", eh bien je suis pour ma part un heureux "conteur de rue" ! Fatiguant, et tellement gratifiant : j'aime ce genre de "performance" !
Voici le relevé des 19 contes, 8 chants et complaintes (dont l'incontournable "chanson de la cane" : obligatoire dans l'ex "Montfort-la-cane"... dont peu d'habitants connaissent aujourd'hui cet élément majeur de leur "patrimoine culturel immatériel" !) ; et aussi 3 devinailles, 2 comptines, 2 virelangues, 1 "note d'avant-deux", et 6 autres "dicts", récits, ritournelles et croyances diverses, partagés au cours de celle belle journée en plein-air :
  • L'arbre aux fruits et légumes, d'après "Plume d'Aigle Flottante"
  • Comment la grenouille a perdu ses fesses, du même
  • Le coq et le renard, récit transmis par François DUINE
  • La mauvaise bique, du même
  • Les princesses dansantes de la nuit (les souliers usés à la danse), d'après Paul DELARUE et François GAGNEPAIN
  • La Belle Moute, conte reçu de Marie et Pierre ORAIN, de Campbon (44)
  • La petite sardine (le pêcheur et sa femme), d'après Fernand GUERIFF, à la mode du Pays de Guérande
  • Conte du Pape (les trois langages), selon Virginie DESGRANGES, de Saint-Georges-de-Gréhaigne (35)
  • La petite Toute Belle (Blanche Neige), recueilli par Paul SEBILLOT à Médréac (35)
  • Moitié de coq, version de Pays de Dol, due à Henry De KERBEUZEC, alias François DUINE
  • La faux du diable, d'après la transmission qu'en fit Mr GUILLOU, instituteur de Hédé, à Adolphe ORAIN
  • Berlicochet et ses "échanges avantageux"... jusqu'à ce que ses excès lui valent une belle correction ! (il peut être nommé autrement : Berlicoquet, Mirlificochet...)
  • La queue ou la conclusion, une facétie sur les prêtres que je dois à Marie-Josèphe DELANOË, de Baguer-Morvan (35)
  • Vaches Volantes, une belle menterie que Paul SEBILLOT reçut de Isidore POULAIN, de Pluduno (22)
  • La Cathédrale de Dol... j'ë l'ë tourjou vue ma !, selon la formule rapportée par mon père
  • Chasse triple : 7 pigeons, 1 lièvre, et quantité de poissons et anguilles, une menterie du Marais de Dol
  • "Dit" de La Poule et du chaperon rouge, à la mode de Pleine-Fougères (35)
  • J'ë l'hikiè, Dieu m'l'a fait, orémus je n'l'e pu : virelangue pour passer le hoquet, entendue de Mr Aristide JAGU, de Plerguer
  • A la claire fontaine, chanson populaire traditionnelle, apprise avec les "jeunes retraités" de Sougéal dans les années 80
  • Invocation à St Mathurin, croyance transcrite par François DUINE
  • La Pierre Branlante du Mont-Louvier allait boire au ruisseau, une croyance de Noël rapportée par Paul SEBILLOT
  • Court épi de blé sauvé en haut du chaume pour les pauvres, récit étiologique dû à Lucie GUILLAUME
  • Herbe d'or, d'après Gwenc'hlan LE SCOUEZEC
  • L'herbe égarante, croyances collectée par Albert POULAIN
  • Les fruits du pêcher, devinaille transmise par François DUINE
  • Haut père, dure mère, mais que la fille est douce et goûteuse... autre devinaille transmise par le même
  • J'ai la peau fine comme une hermine, mais prenez garde, encore une devinaille transmise par François DUINE
  • Celle qui aime la Nature, récit étiologique sur l'origine des papillons & des arc-en-ciel, conté par Plume d'Aigle Flottante
  • La mer créée sans le pivert, récit étiologique selon Lucie de V. H.
  • Le "doigt de l'ange" sous le nez
  • Une échelle toute déroulonnée, virelangue entendue de ma grand-mère
  • Derrière chez ma tante il y a un jardin, une chanson "cumulative" que je dois à Auguste LABBE, de Sougeal (par l'intermédiaire de Vincent MOREL)
  • M'y promenant dessus l'herbette, une des nombreuses et belles complaintes entendue de Jeanne GORE / SORIN, de Sougeal
  • M'y promenant dans mon jardin, une autre, recueillie par Pierrick CORDONNIER et Frofro près de Mélanie HOUEDRY
  • Ah ah tu sortiras biquette biquiète... de ce chou-là, à la manière de Jeannette SORIN
  • De tous côtés que je m'y tourne, une belle complainte que je reçus en 1979 d'Aline FOLIGNE, de Mont-Dol / Baguer-Morvan
  • Je vais vous dire une chanson, c'est... la CANE, "la" complainte de "Montfort-la-cane"
  • Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille... sans commentaires !
  • Mettez du fin dans les râtiaw, une "note d'avant-deux
  • A cheval mon maître sur son p'tit bidet, comptine complice
  • Mon père m'a donné un mari... tout d'travers, chanson amusante reçue aussi d'Aline FOLIGNE

en action, lors d'une autre fête, été 2008
Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel


 

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans arts de la rue
commenter cet article
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 14:44
randonnee.jpgC’est l'un de mes exercices préférés, donnant souvent à dire en fonction du lieu.
Je m'y adonnais déjà lorsque j'ai contribué aux 1ers temps de la rando loisirs "entre Rance et Couasnon".
Chez vous aussi les lieux sont riches d'histoires !
Si vous souhaitez en plus une bonne dose de "chants à la marche" ... je peux solliciter la contribution de "voix" supplémentaires, bien utiles pour assurer la vigueur qui sied à cet exercice vivifiant !

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans arts de la rue
commenter cet article