Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : contes-et-merveilles.com
  • contes-et-merveilles.com
  • : contes-et-merveilles "J'ai des merveilles à vous dire" ! Jean-Pierre MATHIAS, conteur professionnel de haute Bretagne Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
  • Contact

Profil

  • contes-et-merveilles.com
  • J'ai des merveilles à vous dire !
Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
Conteur professionnel de haute Bretagne
  • J'ai des merveilles à vous dire ! Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/ Conteur professionnel de haute Bretagne

Recherche

Pages

26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 23:07
Pour introduire ce dernier RDV avant les fêtes, j'ai conté le récit irlandais de "l'homme qui ne connaissait pas d'histoire" ; on le trouve dans "le cercle des menteurs", t. 1, de J. Cl. Carrière ; et aussi sur internet... Un conte qui se prête bien pour démarrer une contée ; je me le suis approprié récemment, à l'occasion de mon nouveau spectacle "Ballade celtique", donné en lien avec la harpiste Florence JAMAIN, pour une veillée du Comité de Jumelage Rennes-Cork (Irlande) http://contes-et-merveilles.over-blog.com/categorie-10636635.html

Michelle nous a dit "la fille de l'hiver", d'après la version de Jean-Claude BRAY, qu'elle a lue dans "les plus beaux contes des conteurs", chez Syros Jeunesse. Pour info, ce récit appartient à la tradition populaire, il a notamment été recueilli en Limousin, et publié dès le 19ème siècle par Emile Henry CARNOY, dans ses "Contes français", mais sous ce titre : "Le petit garçon de neige" ; l'ouvrage d'Henri CARNOY, numérisé, est achetable pour 8€ sur ce site : http://www.arbredor.com/

Elle a fixé le récit "en voyant les images et les scènes" au fur et à mesure qu'elle l'a lu... et re-lu !
À ce sujet, voici quelques extraits de "L'art du conte en dix leçons", sous la direction du Collectif Littorale, Québec, Ed. PLANETE REBELLE, Collection REGARDS, 2007.
p.53 : être capable de tracer les grandes lignes du récit, la structure du conte, les éléments qui sont importants et ceux qui le sont moins. On fait ce travail au moyen d'un pictogramme, un résumé visuel. Les jeunes dessinent sur une grille les épisodes principaux du conte, à l'aide de pictogrammes très simples qui servent surtout d'aide-mémoire. Et ce faisant, les jeunes apprennent à analyser la structure du récit, les motifs, les répétitions. Ce travail est l'un des plus importants du projet. Si le jeune maîtrise la structure du récit, il sera ensuite capable de conter l'histoire à sa façon, sans perdre la logique et l'intelligence profonde du conte. Nombreux sont les conteurs -jeunes et moins jeunes- qui, en improvisant et en créant leurs propres versions d'un conte, le déforment, défont la structure du récit, et qui, de ce fait, perdent la grâce, l'équilibre, l'harmonie narrative du conte. J'insiste donc pour que les jeunes comprennent vraiment la structure de leur conte, les personnages et les problèmes qui sont posés, et les épisodes essentiels qui mènent au dénouement. S'ils désirent ensuite les changer, ils le font en toute connaissance de cause, sans risquer de perdre la logique du récit.
L'autre étape consiste à raconter le conte, à répétition, à l'aide du pictogramme et non du texte ; ainsi les jeunes apprennent à se libérer du texte écrit et à recréer l'histoire dans un langage propice à l'oralité, plus direct, plus immédiat.

Michelle le dit : "je suis très contente d'avoir appris plusieurs contes à la faveur des rendez-vous réguliers que m'occasionne l'atelier à bretelles !"

Entre autres magies, j'ai signalé le parallèle de "soin traditionnel" rapporté par Albert POULAIN, consistant à soigner une méningite en prenant "un pigeon, on lui fend la poitrine et l'on fait battre son cœur sur le front. Cela a été fait bien des fois à Piperia" (fait rapporté en note à propos du conte "le coffre et la colombe", de type AT 0554 "Les animaux reconnaissants", in "Contes et légendes de haute Bretagne", Ouest.France-éd.1999, page 131).
Pas plus tard que l'avant veille de Noël, cette pratique m'a été rappelée (sans que je demande rien !) par une ancienne personne d'Argentré-du-Plessis, à qui j'avais dit ce conte ...

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel

Partager cet article

Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans formations & initiations
commenter cet article

commentaires