Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : contes-et-merveilles.com
  • contes-et-merveilles.com
  • : contes-et-merveilles "J'ai des merveilles à vous dire" ! Jean-Pierre MATHIAS, conteur professionnel de haute Bretagne Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
  • Contact

Profil

  • contes-et-merveilles.com
  • J'ai des merveilles à vous dire !
Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/
Conteur professionnel de haute Bretagne
  • J'ai des merveilles à vous dire ! Site officiel : http://www.contes-et-merveilles.com/ Conteur professionnel de haute Bretagne

Recherche

Pages

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 16:55
dernière de cette saison : dimanche 20 Septembre 2009
départ 14h , retour 18h 30
départ du Mont Saint-Michel, porte de l'Avancée ; boucle en passant par Tombelaine : 8 km
tout public
avec la complicité de 2 guides complémentaires :
Jean-Yves QUEMENER : guide initiateur nature authentique, né au "pays montois", il est familier et passionné des eaux, sables, grands espaces, oiseaux, poissons, et autres animaux marins
Jean-Pierre MATHIAS : conteur professionnel amoureux des contes populaires et mythologies locales depuis plus de 30 ans, fils de paysans du Pays de Dol en Bretagne voisine
... plus de 100 années d'expériences de vie à eux deux, "et la pêche avec ça !" ... longtemps après vous en rêverez encore... => réservez sans attendre qu'il soit trop tard !

Conditions :
18 € par personne (gratuité /enfants de moins de 8 ans) ; scolaires : nous contacter
La réservation devient ferme à réception de 30% d'arrhes (le solde juste avant le départ)
Possibles programmations complémentaires "à la demande" de groupes constitués...
Prévoir short ou maillot de bain ; nous marchons pieds nus sur les sables, vases, et pour les traversées des cours d'eau (ou en chaussons de planche à voile) ; prévoir aussi : eau, encas, crème solaire, couvre-chef, coupe-vent, voire une petite laine... selon le temps ! ... et une serviette pour essuyer vos pieds, car nous vous offrons la possibilité de les laver gratuitement à l'arrivée !

Contacts et réservations :
Nature et Baie, Jean-Yves QUEMENER contact@nature-et-baie.com 06.86.90.95.01 http://nature-et-baie.com/
Contes et Merveilles, jeanpierremathias@contes-et-merveilles.com 02.99.42.89.39

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans archives
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 10:52
Jeudi 17 Septembre 2009
Resnn/Rennes
Ferme des Gallets - avenue P. Donzelot - 20h30 - Gratuit - Tout public
Soirée d’ouverture de la 7ème édition du festival Mill-Góll (bavard en gallo), organisé par Bertaèyn Galeizz
Je co-animerai cette soirée avec une invitée de marque :
Henriette Walter, linguiste renommée, présentera la situation des langues régionales en France (dont le gallo), à l’occasion de la sortie de son dernier livre « Aventures et mésaventures des langues de France »
Pour ma part je présenterai mon travail de transmission des « Trésors de contes en pays gallo » : ateliers, "enfants conteurs", etc...
http://www.bertaeyn-galeizz.com/

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans mes rendez-vous
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 10:37
L'APC-La Filois propose trois ateliers de pratique artistique conte pour la saison 2009/2010, dont l'atelier "à bretelles" ouvert à tous, sans critère d'âge ou d'expérience ; on y apprend à raconter pour faire partager des rêves, des émotions.
Le but : être capable de conter une histoire en public à la fin de l'année au "Ronceray", et pourquoi pas, ailleurs... Pour cela, on y travaille la voix, le geste, le vocabulaire à travers différents exercices.
Le groupe se compose de 12 personnes maximum ; l'apprentissage se fait suivant le rythme de chacun.
Cette première année est aussi la porte ouverte pour une participation aux ateliers de perfectionnement et aux soirées du Ronceray ; c'est la pépinière de nouveaux talents, les conteurs de demain.
Animateurs : Xavier Lesèche et Jean Pierre Mathias, en alternance.
Lieu : 11 jardin Charles Dullin - Rennes, 2 lundis par mois, d’octobre à juin, à 20h 15. 1er rdv le 5 octobre. Vous pouvez participer gratuitement à la 1ère séance.
Coût : 200 € l’année + adhésion (15 €). Passeport Loisir-Culture accepté.
Accès libre à la bibliothèque pour tout participant aux ateliers.
Contact : 02.23.30.42.50 du lundi au jeudi de 15h 30à 19h30 ou apc.lafilois@aliceadsl.fr
http://apc.lafilois.chez-alice.fr/ateliers.htm

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans formations & initiations
commenter cet article
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 20:56

conte type N°AT 0500 "le nom de l'aide"
Publié par François DUYNES (DUINE) dans ses "Contes et légendes du Pays de Dol", Revue des Traditions Populaires - R.T.P. T. 8-1893, p. 369-370

Il était une fois une pauvre femme qui avait une quantité d'enfants. Or, elle n'avait pas de chemise à leur donner. La voisine, il est vrai, lui avait apporté un paquet de filasse, mais lorsqu'on n'a pas un centime, que l'on est vieux et chargé de poupons, l'on n'a ni le temps de filer, ni le moyen de faire filer.

La misère grandissait chaque jour. Mais voici qu'un beau matin se présente un monsieur bien mis, très bien mis.
— Bonjour, petite mère, dit-il en entrant, comme vous êtes triste !
— Ah ! répondit la pauvrette, on a sujet d'être chagrine quand on n'a rien à mettre sur le dos de ses petits gars.
— Écoutez, petite mère, vous allez me confier votre filasse. Je vais vous l'arranger dans la perfection, mais, quand je vous apporterai le fil, si vous ne savez pas mon nom...... Je ne vous dis que cela.

Et il sortit emportant le paquet, faisant claquer ses doigts et ricanant.... La pauvre vieille, toute tremblante, voulut aller à la porte et rappeler le monsieur ; mais le monsieur était déjà loin.
— Mon doux Jésus, dit-elle, c'est le diable bien certainement !
Alors elle se mit à fureter dans sa cabane, à droite, à gauche, en dessus, en dessous, cherchant un objet qu'elle avait perdu... Elle était comme une femme ivre, elle ne trouvait rien et répétait toujours entre ses dents : "C'est le diable bien certainement, c'est le diable.. Qui me dira son nom ?"

Tout-à-coup la porte s'ouvre. Son mari entre comme un coup de vent.
— Jeannette, je suis perdu.
— Qu'y-a-t-il, mon pauvre homme ?
— Figure-toi qu'en revenant du travail, j'ai vu de loin, malgré la brume du soir, au haut du champ à Nanon Langevine, une sorte de baron magnifiquement habillé. Il était assis sur de l'herbe rouge comme de la braise et faisait tourner un rouet si vite, si vite, si vite ; cela faisait : grou, grou, grou, grou ....
— Jésus miséricorde ! interrompit la femme, je le reconnais : c'est le monsieur qui est venu ici !
— Quel Monsieur ?
— Continue, mon pauvre Pierre, continue, je t'en prie.
— Eh bien ! tout transi de peur je me suis caché derrière des broussailles et je l'ai entendu chanter :
Oui, j'ai nom Mirlikovir,
Je n'irai pas le lui dire,
La bonne femme au jaune cotillon,
Si elle n'a pas deviné mon nom,
Au bout de trois jours
Sera mes amours.(1)
— Mon Dieu, mon Dieu, s'exclama la vieille, nous sommes sauvés : je sais son nom.
— Qu'as-tu donc, Jeannette ?
— Ah, mon petit homme, si tu savais !
Et la pauvre femme, toute tremblotante de joie, lui conta l'arrivée de Satan, sa proposition avantageuse et la terrible condition.

Le lendemain  matin, — il n'était pas cinq heures,— le diable fracasse la porte, entre sans dire bonjour ni bonsoir, et, de toutes ses forces, jette sur la table un immense paquet de fil.
— Maudite vieillote, que tu m'as donné d'ouvrage ! Sais-tu mon nom ?
Il blasphémait en disant ces paroles, il blasphémait, blasphémait (2) à faire trembler les vierges sur la cheminée et les saintes images suspendues aux murs.
— Mon bon monsieur, répondit tranquillement la pauvrette appuyée sur un bâton, il ne faut pas vous fâcher comme un démon de l'enfer. Je suis sûre que vous portez le nom du portier du ciel, vous vous appelez Pierre.
— Nenni, la vieille.
— Alors c'est Jean, comme notre défunt oncle.
— Nenni, la vieille ; tu n'en approches pas ; gare à toi !
— Eh bien, damné, on te nomme Mirlikovir.....
A ce mot, Satan poussa un cri, passa la porte et se mit à courir, à courir......
Malheureusement, il court encore par le monde.


(1) Á propos de cette ritournelle, l'abbé DUINE précise en note : "Ces formules consacrées sont toujours rendues plus frappantes soit par l'allitération, soit par la répétition des mêmes consonnances. Aussi ces phases se transmettent-elles d'une façon invariable, tandis que le reste du récit varie dans les différents villages d'une même région."
(2)Précision de François DUINE : "La répétition du même mot est le superlatif populaire"

F. DUINE indique encore dans les Annales de Bretagne, t. 16, 1901, p. 83 : "C'est un diable qui, parfois, prend la forme d'un chien aux yeux rouges. On l'a rencontré ainsi dans le bois de La Brosse, en Épiniac."
L’étude étymologique réalisée par Marc DECENEUX (Mythologie française, 2003, N° 211, pp. 3-8) met en évidence le "chien-lic" perceptible dans mir-lik-o vir… lequel apparaît alors comme une probable récupération d’un terme gaulois désignant une créature démoniaque : une sorte d’ "homme-loup-fou" (vir-lic-mir). Dans cette même étude Marc DECENEUX met en parallèle une autre figure effrayante, signalée au 11ème siècle dans la Vita III Tudualis.
François DUINE connaissait lui aussi cette donnée, comme le rappelle la fiche 331 de son manuscrit N° 456 conservé à la B.U. de Rennes, dans laquelle il fait mention d’"un esprit, sous forme de chienne noire, [qui] parcourait le pays de Léon et semait, de son seul regard, la peste mortelle".

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans conte référencé
commenter cet article
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:39

Grâce au travail assidu du conteur Jean-Louis LE CRAVER, ils sont enfin édités ces "contes issus de la tradition populaire de la Baie-du-Mont-Saint-Michel" à la fin du 19ème siècle.
60 merveilles notamment dûes à Virginie DESGRANGES... qui n'avait pourtant que 13 ans en 1881, quand elle écrivit 35 contes entendus dans l'auberge de ses parents à Saint-Georges-de-Gréhaigne (35610) ...
Deux autres jeunes femmes et deux rédacteurs restés anonymes ont noté 19 autres contes sur des cahiers, complétant ainsi la "collecte" impulsée par Oscar HAVARD qui transcrivit lui-même 6 contes recueillis près de trois informatrices plus âgées..

Copyrigth © Dastum, Bertaeyn Galeizz, La Bouèze 2007
ISBN 978-2-9086-0416-0
Livre 13,3 x 20 cm, 436 pages
Tarif: 21.00 € TTC
Pour commander, retrouvez le catalogue des éditions et le service vpc de Dastum sur www.dastum.net , rubrique Boutikl, catégorie "art de la parole"

Depuis de nombreuses années, tous les spécialistes du conte populaire avaient connaissance de l'existence du fameux "manuscrit Havard", conservé à la Bibliothèque Nationale de France, mais je faisais partie des rares personnes l'ayant consulté. Certes j'ai passé mon enfance à moins de 20 km de là où ont vécu les conteuses, surtout j'avais été sensible aux interpellations de Tony LE MONTREER, le fondateur de la revue locale d'histoire et de folklore "Le Rouget de Dol"... de sorte qu'après mes 1ères démarches en lien avec La Bouèze en 1984, je pris la peine de les recopier manuellement en 2000-2001, à partir des microfilms disponibles à la Bibliothèque Municipale de Rennes. Depuis, j'ai goût à conter plusieurs de ces trésors !
Il s'agit d'un document d'une valeur exceptionnelle qui nous livre pour la première fois des contes dans leur forme originale, tels que notés par les informatrices elles-mêmes, écrivant dans un style visiblement très proche de leur langue parlée et en utilisant une graphie empirique, très phonétique, qui restitue souvent la prononciation et les sonorités propres au gallo (l'autre langue romane de Bretagne). C'est particulièrement vrai pour les 35 contes notés par Virginie.
La qualité du contenu et la période de collecte (1881-1882) placent d'emblée ce document au même niveau d'intérêt que les recueils des plus grands "folkloristes" de Bretagne, mais sa forme en fait un véritable trésor linguistique, un document historique unique pour les spécialistes du conte, de la langue gallèse, et de la culture populaire en général. Une part essentielle de l'ouvrage restitue les contes dûs à Virginie, en français, en vis-à-vis du gallo, comme elle les avait naturellement notés.
En plus des 60 contes (merveilleux, religieux, facétieux, contes-nouvelles, légendes), et outre une préface de Nicole BELMONT, Jean-Louis LE CRAVER nous donne des commentaires et informations passionnants, tels que:

  • la recension du "Voyage d’exploration à la recherche des contes populaires" par Oscar HAVARD : périple en Cotentin et Avranchin, puis à l'entrée de la Bretagne-Pays de Dol
  • les biographies d'Oscar HAVARD et des conteuses : Mmes PELLOUAS, SAUVAGET, CHAPEL, et Melles Virginie DESGRANGES, Françoise THEBAULT et Marie LAINE
  • des repères quant à la scolarité de cette "époque d'avant l’école obligatoire"
  • des remarques sur le gallo du canton de Pleine-Fougères en 1881 d’après la graphie de Virginie
  • la liste des 68 contes-types présentés selon la classification internationale Aarne-Thompson-Uther


Relevé des 60 contes
1. La bête aux sept têtes
2. Conte de Théophile
3. Poulotte et compère le loup
4. Les treize grains de blé noir
5. L’enfant de la fée
6. Le fé Moi-même
7. Vircocolire
8. L’enfant fée
9. Le cadavre effrayant
10. Le couturier béni
11. Carrerouge
12. La sorcière
13. La fève
14. Les trois brigands
15. Jean et Jeanne
16. L’ermite
17. Les trois veaux d’or
18. Pauvre-Bête
19. Le Grand Physicien du monde
20. Fin-Larron
21. Le conte du pape
22. La Belle aux cheveux d’or
23. Remettre sa colère au lendemain
24. Conte de la bête
25. Le chat rouge
26. Le garçon dénaturé
27. La biche
28. Les petits souliers rouges
29. Le conte des chouans
30. La fontaine de Landerneau
31. Le bois de Noëne
32. La Grosse Bedondon
33. Petit-Jean
34. Conte du diable
35. Conte de l’Europe
36. Saint Michel archange et Satan
37. Le moyen de péter au lit
38. Les trois blanchisseuses
39. L’oie sur l’étang
40. La petite anguillette
41. Conte de Jeannette
42. Conte des trois amoureux
43. Conte du lièvre
44. Conte du devin
45. Conte de la fille du roi
46. Conte d’Eugène et des deux princesses : de Florence et d’Eugénie
47. Histoire de voleurs
48. Conte de monsieur Boibaudry et de Duval
49. Conte de Jean-Devin
50. Histoire sur le prêtre de Lourmais
51. Histoire des prêtres de Saint-Wicolas
52. Conte de la princesse et de sa bonne
53. Conte du Corps sans âme
54. Conte de Jean-le-Sot
55. Le conte de Pauvre-Jean
56. Barbe-Bleue
57. Conte de la fille du roi et du chaudronnier
58. La table des fées
59. L’oreille du chat
60. La fille et la bête

Avis aux amateurs: les manuscrits recèlent aussi quelques 100 chansons tout aussi intéressantes, et des histoires de vie !

Accéder au site officiel de Jean-Pierre MATHIAS, conteur breton professionnel
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans publications
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 19:14
Au fil de leur périple pédestre entre Cancale et Le Mont-Saint-Michel, les randonneurs conteurs donnent rendez-vous au public pour deux veillées partagées :
mercredi soir 22 juillet, 20h 30, "Veillée crèpes, cidre, contes et merveilles" dans la grande salle de "La Ferme du Domaine" en Broualan, avec sa magnifique cheminée, chez Yvette LEPORT, réservation : 02.99.73.30.89
samedi 25 juillet, 21h, spectacle "contes et musique" -harpe celtique- avec Jean-Pierre MATHIAS, Emmanuelle BORNIBUS, et Florence JAMAIN, dans la très belle salle de l'ancien prêche protestant de Pontorson ; réservation : 02.33.60.20.16

http://www.contes-et-merveilles.com/agenda.php
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans mes rendez-vous
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 18:16
départ de la porte de l'Avancée, Mont Saint-Michel (50) : 14h 30 , retour 18h 30
avec la complicité de Jean-Yves QUEMENER : guide initiateur nature authentique, né au "pays montois", il est familier et passionné des eaux, sables, grands espaces, oiseaux, poissons, et autres animaux marins
et moi-même...
http://www.contes-et-merveilles.com/agenda.php
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans archives
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 15:29

Le légendaire de la mort, tel sera le thème du "Congrès de la Société de Mythologie Française 2009", du dimanche 23 août au mardi 25 août.
Il sera basé au "Centre Studi ha dudi", 6 rue Saint-Pierre, 22390 Plésidy (Arrondissement de Guingamp, Canton de Bourbriac)
Au programme : les matinées sont réservées aux conférences, les après-midi aux visites en car sur de hauts lieux mythologiques de la région (Méné Bré, Saint Michel En Grève, Tréguier, Bulat-Pestivien, etc.), et les soirées à différentes animations (concert de Harpistes avec Anne Auffret, assemblée générale, veillée musique et contes).
Ouvert à tous. Réservation : 02 96 13 10 69, ou : studi-ha-dudi at wanadoo.fr.
Informations : Gwen Fichou, tél. : 02 98 99 56 70, ou courriel : jene.fichou at orange.fr
Plus d'informations sont disponibles sur le site de la SMF : http://www.mythofrancaise.asso.fr/1_soci%E9t%E9/1011_plesidy.htm
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans croyances et rêveries
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 18:21
Pour y avoir participé avec grand bonheur l'an dernier, j'ai goût à promouvoir cet événement ! ! !
Du vendredi 03 au dimanche 05 juillet, trois jours, qui n'ont d'autres ambitions que de nous offrir l'espace et le temps d' "être vivant ici et maintenant et surtout simplement" ! Alors la magie de la vie opère et imprègne en chacun l'envie de faire germer la graine de vivance, la vivance de la vie. Le lieu devient un espace de rencontre et de « confluence ».
Entrée : Libre. Rémunération des artistes à la "participation consciente". Restauration et buvette biologiques sur place et également à la participation consciente. Coin jeux pour les enfants.
A PAIMPONT (35380), lieu-dit "Le Perthuis Néanti", entre Mauron, Paimpont, et Tréhorenteuc.
Aperçu du programme :
Vendredi 3, Soirée spécial Inde !
19h : « Lakshmi ou la naissance du Tanpura », Conte : Gweltas Simon partage sa connaissance des sons indiens sous une forme ludique.
21h : « Bharatha Natyam » : danse et percussion classiques d'Inde du Sud, succession de gestes et de mouvement extrêmement gracieux et explicites.
23h : « Tabla et Sithar » : musique classique d'Inde du Nord, forme d'art à la fois millénaire et très moderne.
Samedi 4
17h : « Ondöt soley », La java des orteils, Conte musical, voyage oral entre la France, la Martinique et la Guadeloupe.
19h : « Mandragore », Chansons pour voix et harpe.
21h : « Amour » : Conte, poésie, musique par Régis Péjus pour goûter aux différentes facettes de l'amour, l'essence même de la vie.
23h : « Yarel Treblig ». Venez-vous faire bercer au bon vieux son de l'ampli à lampes de Yarel Treblig.
Dimanche 5
17h : « Qui qui commande ?! », Muriel Le Beguec, Marionnettes "sur" fil : l' histoire d'un roi capricieux qui s'en prend à la météo.
19h : « Les banalités extraordinaires », Théâtre musical qui provoque étonnement, émotion. Chacun est convié à amener deux objets, un qu'on allait jeter et l'autre qui ne sert plus !
21h : « Entre deux eaux... » : Contes au fil de l'eau douce, avec Gaëtan Emeraud
23h : « Didgeridoo », David Defois.
Toutes infos sur le site de l'association Terre d'Eveil :
http://www.assoterredeveil.org/
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans mes rendez-vous
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 17:02
Au commencement Dieu fit le blé d'un seul épi, depuis la terre jusqu'au sommet. Les hommes étant devenus mauvais il résolut de les affamer ; du pouce et de l'index il saisit l'épis au ras de terre et riffla le chaume presque jusqu'au haut. La Vierge en ce moment lui arrêta la main. "Assez, mon fils, dit-elle, laissez-leur quelques grains." Il obéit à sa mère ; et il en resta suffisamment aux hommes ; mais ils devinrent si paresseux, qu'ils laissaient leurs bestiaux manger leurs récoltes en herbe ; alors Dieu irrité frappa du pied une motte et en fit un loup, qui avait une queue longue de plusieurs mètres ; les bergers malins enroulaient cette queue à un arbre et le loup ne pouvait plus nuire. La bête se plaignit à Dieu qui lui trancha la queue. Alors la Vierge qui était là filant sa quenouille, en donna un coup sur les reins de l'animal, en disant : "Va donc, vilaine bête" ; et le loup est resté estropié du coup ; heureusement, car s'il n'avait pas les reins brisés, si le boeuf connaissait ses forces, si le sourd qu'on trouve dans les fontaines entendait, et si l'anvin (petit reptile) voyait, il ne resterait pas un seul homme sur la terre.
Recueilli dans les environs d'Hennebont (Morbihan) par LUCIE GUILLAUME, publié in "R.T.P. Revue des Traditions Populaires", t. 17-1902, p. 56

Accéder au moteur de recherche interne du site officiel de Jean-Pierre MATHIAS (contes de Bretagne et d'ailleurs !)
Repost 0
contes-et-merveilles.com - dans légendes
commenter cet article